logo

Pour Cavani au PSG c’est de mal en pis

Thu 05 December 2019 | 9:03

Thomas Tuchel, le coach du PSG, a admis que son attaquant uruguayen traversait une passe très compliquée.

Les matches se suivent et se ressemblent pour Edinson Cavani au PSG actuellement, et il les vit tous sur le banc. Mercredi face à Nantes (2-0), et alors que Mauro Icardi a été ménagé, « El Matador » a encore dû démarrer comme remplaçant. Il n’est entré qu’à trois minutes de la fin du temps règlementaire et le peu de temps qu’il a passé sur le terrain ne lui a pas permis de retrouver la confiance. C’est même le contraire qui s’est produit.

Le curieux tweet de Neymar

Dans les derniers instants du match, sur un contre parisien et après avoir reçu une merveille d’offrande de la part d’Angel Di Maria, Cavani a manqué une occasion toute faite. À l’entrée de la surface, il devait simplement reprendre le ballon et le pousser au fond, mais il a totalement raté son geste. Un loupé qui en dit long sur son état psychologique du moment et les difficultés qu’il traverse.

Tuchel ne trouve pas la solution pour Cavani

Le meilleur buteur de l’histoire du club est dans le dur et son entraineur lui-même a reconnu cette réalité après la rencontre. « J’ai parlé avec lui. Je sais et il sait. Il sait aussi que la situation est super difficile pour lui. Et pour moi, c’est aussi un peu triste, a indiqué le coach allemand. Parce que là on a joué beaucoup de matches avec trois attaquants, dont une pointe et c’était sans lui. Il était blessé en début de saison. Ce n’est pas de se faute, mais Mauro (Icardi) a très bien joué. Il a marqué beaucoup de buts. Je suis triste parce que je n’ai pas de solution pour le moment. Je réfléchis beaucoup. Parce qu’il ne démérite pas, il reste très professionnel à l’entrainement et a un excellent état d’esprit dans le vestiaire. Il donne de l’énergie à l’équipe ».

Pour Cavani, l'avenir s'obscurcit

Depuis son arrivée à Paris en 2013, Cavani n’avait encore jamais connu une situation similaire. Il a perdu sa place dans le onze de départ et rien n’indique qu’il va pouvoir inverser la tendance. Un vrai cercle vicieux et qui a de quoi démoraliser n’importe quel attaquant. Surtout que l’ancien napolitain ne profite guère des quelques occasions qu’il a de s’illustrer. Comme lors du match face à Brest avant la trêve internationale. Il doute, et cela se vérifie à travers son ratio de buts marqués. Cette saison, il marque seulement une fois toutes les 217 minutes. Lors de la précédente campagne, c’était un but toutes les 103 minutes.

L’Atlético Madrid serait prêt à l’accueillir

En fin de contrat à Paris à l’issue de la saison en cours, « El Matador » ne se fait probablement guère d’illusions quant à ses chances de prolonger et signer un nouveau contrat avec Paris. Leonardo, le directeur sportif, ne lui a d’ailleurs pas donné beaucoup de signes encourageants en ce sens. L’idée d’une séparation fait son chemin. Et elle a été confortée mercredi par les déclarations d’un de ses représentants au quotidien espagnol AS avec un intérêt révélé de la part d’un grand club espagnol : « L’Atlético nous a appelés pour manifester son intérêt pour Edinson et il pourrait y aller l’été prochain. Il y a un intérêt, mais nous n’avons pas encore parlé de chiffres. L’Atlético est un grand club et une belle option pour le joueur à qui l’idée plait en raison du prestige du club, de la Liga, de la langue et parce qu’il y jouerait la Ligue des Champions ». Ce n’est peut-être que du bluff pour essayer de changement le cours des évènements, mais il parait plus que jamais évident qu’un départ émerge comme la meilleure option pour Cavani. Et c’est bien triste.


source: SportMob