logo

Deschamps, Low… Les réactions après le tirage au sort de l’Euro

Sat 30 November 2019 | 19:45

Plusieurs acteurs du prochain championnat d’Europe se sont exprimés après le déroulement du tirage au sort, ce samedi à Bucarest.

Le voile a été levé sur . On sait globalement qui affrontera qui et les principales affiches au programme. Le groupe de la mort est aussi connu et c’est celui où figure malheureusement l’Equipe de France. Epargnée les années précédentes par le mauvais sort, la sélection tricolore a cette fois hérité du très lourd. L’Allemagne et le Portugal seront parmi ses adversaires. Logiquement, dans le camp tricolore on a un peu fait la moue, même si le sélectionneur a aussi insisté sur la nécessité de rester positif et conquérant.

Didier Deschamps (sélectionneur de l'équipe de France sur L'Équipe TV) : « C'est un groupe difficile mais je pense que Joachim Löw (sélectionneur de l'Allemagne) et Fernando Santos (Portugal) pensent la même chose. C'est le groupe le plus difficile mais on doit l'accepter. Un groupe compliqué sur le papier de par la qualité de ces deux adversaires et leurs résultats sur le plan européen et mondial. On est peut-être dans la pire des configurations avec le barragiste qui pourrait être le meilleur des barragistes. (Au sujet du premier match contre l'Allemagne, le 16 juin.) Ça demandera à l'équipe de France d'être prête tout de suite avec notre premier match contre l'Allemagne, à Munich. Il y a mieux forcément mais c'est comme ça. L'ordre des matches, on le connaît, on sait les dates et où on va jouer. Au moins, aujourd'hui, en connaissant la qualité de nos adversaires, on pourra penser à la logistique et à la préparation. C'est souvent cette situation-là en Championnat d'Europe. Il faut être performant tout de suite. Chaque point dans chaque match aura beaucoup d'importance pour penser à la suite. (Sur les retrouvailles avec le Portugal, après la finale de l'Euro 2016.) L'histoire se répète ou pas. Avec l'Allemagne, on a l'habitude de se rencontrer. Il n'y a pas de leviers à activer, c'est un match de poules, alors que l'autre, c'était une finale, avec pas forcément les mêmes joueurs chez eux ou chez nous. »

Joachim Löw (sélectionneur de l'Allemagne sur L'Équipe TV) : « La France est la meilleure équipe, elle est championne du monde. Depuis trois ou quatre ans, c'est une équipe qui monte en puissance. Elle est favorite. »

Blaise Matuidi (milieu de l'équipe de France sur TMC) : « Notre objectif est de terminer premiers quels que soient les adversaires. Il faudra y mettre les mêmes ingrédients, si ce n'est plus que ce qu'on a mis dans la dernière compétition, se battre les uns pour les autres, dès la phase de poules. On va être confrontés à des adversaires féroces, on peut sortir grandis de ce groupe et mieux aborder les phases éliminatoires. On va tout faire pour essayer de se qualifier. On a eu l'occasion d'en parler un peu, on en a rigolé (avec Cristiano Ronaldo, son coéquipier à la Juventus Turin). On en a parlé avant l'entraînement, on avait eu raison. On est contents parce qu'on va pouvoir se rencontrer. (Au sujet de la finale perdue contre le Portugal à l'Euro 2016.) On aura eu le temps de digérer, mais ça va être des matches de groupes même si ce sont des matches relevés avec des nations habituées à aller loin. »


source: SportMob

DISCLAIMER! Sportmob does not claim ownership of any of the pictures posted on this website. Again, we do not host pictures or videos ourselves. Our authors merely link to the rightful owner. Lastly, Sportmob have carefully considered and reviewed all of its content. Despite that, it is possible that some information might be out-dated or incomplete.

Nouvelles connexes
Suivez les dernières nouvelles du football persan