logo

Euro 2020, Platini défend son concept : "Quels problèmes d'organisation ?"

Fri 29 November 2019 | 14:53

Ancien président de l'UEFA à l'origine du projet d'un Euro dans plusieurs pays, Michel Platini a défendu son concept vivement critiqué.

L'Euro 2020 fait beaucoup parler. Maintenant que la majorité des qualifiés sont connus, beaucoup se posent des questions quant à l'organisation de la compétition dans plusieurs pays. Un projet véhiculé par Michel Platini lorsqu'il était président de l'UEFA qui subit de nombreuses critiques, notamment en ce qui concerne les déplacements de supporters dans l'Europe toute entière. Dans une interview accordée à L'Equipe, Michel Platini a défendu, bec et ongles, son projet et son concept de réaliser un championnat d'Europe ayant lieu dans plusieurs pays différents.

"Quels problèmes d'organisation ? En termes de transport, c'est plus facile de se déplacer entre Amsterdam, Bilbao et Bucarest que de multiplier les allers-retours entre Lviv, Karkhov et Donetsk, comme pour l'Euro 2012 en Ukraine et Pologne ! L'Azerbaïdjan, c'est encore plus loin que l'Ukraine ou la Pologne ? Plus loin du siège de L'Équipe (ndlr à Boulogne), oui, mais pas plus loin de la Russie ou de la Moldavie ! Il n'y a pas que la France en Europe ! Presque toutes les villes hôtes de l'Euro 2020 sont des capitales. Là aussi, on fait des économies, car pas besoin de routes, de gares ou d'aéroports neufs pour les relier entre elles. Donc, arrêtons avec ces histoires d'organisation. Il faut savoir sortir de sa zone de confort", a expliqué l'ancien président de l'UEFA.

Platini tacle De Bruyne et la Belgique

"Pour les prochaines phases finales de l'Euro, ils feront ce qu'ils veulent, je m'en fous, ce n'est plus mon problème. Mais ils ont quand même 15 millions (en fait 19,3 millions d'après l'UEFA ndlr) de demandes de billets ! C'est déjà un grand succès populaire. Je rappellerais aussi que le concept de l'Euro 2020 est une proposition que j'ai faite au comité exécutif de l'UEFA et elle a été approuvée à l'unanimité. Ce n'était pas une décision dictatoriale !", a ajouté Michel Platini.

Avec ce nouveau concept, le tirage au sort a été quelque peu faussé puisque plusieurs pays vont accueillir l'évènement et ne peuvent donc pas se retrouver dans la même poule. Ils sont même automatiquement placés dans la poule correspondant à leur stade afin de jouer à domicile, ce qui a valu quelques critiques de la part de Kevin De Bruyne reprochant que la compétition est faussée en raison de cette façon de faire le tirage au sort. Pour rappel, avant même le tirage, la Belgique connaît deux autres équipes de son groupe : la Russie et le Danemark.

Michel Platini a indiqué qu'il n'est pas responsable de la manière dont a été effectué le tirage au sort : "Je suis à l'origine du concept de l'Euro 2020, j'ai participé au choix des villes, mais le tirage au sort, ce n'est pas moi ! Mais bon, si les Belges voulaient jouer à la maison, ils n'avaient qu'à construire leur nouveau stade à temps ! Bruxelles devait accueillir des matches (quatre dont un huitième), et il a fallu les réattribuer à Londres. Que De Bruyne aille se plaindre auprès des hommes politiques de son pays !". Plutôt réputé pour son beau jeu, Michel Platini a visiblement bien progressé lorsqu'il s'agit de tacler pour défendre ses idées.


source: SportMob