logo
My Profile

Naples - Amendes, ventes… La guerre est (vraiment) déclarée entre la direction et les joueurs

Mon 25 November 2019 | 17:01

D’après La Gazzetta dello Sport, le président napolitain a pris des mesures radicales pour faire face à la fronde des joueurs.

Ce serait un euphémisme de dire que le Napoli traverse une période de turbulences. Il y a bien évidemment cette peu glorieuse 7e place en Serie A, à 15 longueurs du leader turinois, mais il y a aussi tout le reste. , vous êtes bien au courant : la guerre a été déclarée quelques semaines auparavant entre la direction et les joueurs, qui ont refusé de prendre part à une mise au vert d’une semaine imposée par le président, Aurelio De Laurentiis.

Dans un premier temps, des intentions folles ont été prêtées au producteur de cinéma, . Mais la réalité des choses n’est pas très éloignée, selon les informations de La Gazzetta dello Sport. En effet, au moins trois éléments seront mis en vente lors du marché des transferts hivernal.

Koulibaly vers un départ cet hiver ?

Lesquels ? Ceux que le président considère tout simplement comme les leaders de la fronde : Lorenzo Insigne, Kalidou Koulibaly et Allan. Trois joueurs qui possèdent également une forte valeur marchande, faut-il le rappeler, et qui ne devraient donc pas passer le mois de février du côté du Stade San Paolo.

Mais ce n’est pas tout ! Toujours selon les informations de la Gazzetta, De Laurentiis a également décidé d’infliger des amendes records à ses joueurs en les privant de 25 % de leur salaire brut pour octobre. Un nombre qui monte même à 50 % pour Allan, coupable d’avoir insulté le vice-président du club napolitain. Cette fois, la guerre est vraiment déclarée.


source: SportMob
Nouvelles connexes