logo
My Profile

Équipe de France, Deschamps : "Kylian s'est toujours inscrit dans un collectif"

Sat 16 November 2019 | 17:29

Le sélectionneur de l'équipe de France a abordé le dernier match de l'année avec sérénité et détermination.

Comme à chaque veille de match, Didier Deschamps s’est présenté devant les journalistes ce samedi pour évoquer le match à venir contre l’Albanie. Le sélectionneur tricolore était là pour répondre aux questions de l’assistance, mais aussi pour faire passer un message à ses hommes. , il n’attend rien d’autre qu’une victoire à Tirana. La première place du groupe, celle qui assurera le statut de tête de série lors du tirage, lui tient à cœur.

Il s'agira du 100ème match de Didier Deschamps sur le banc de l'équipe de France, mais le technicien est loin, très loin, de ces considérations personnelles. Après une copie plus que mitigée contre la Moldavie, Didier Deschamps espère voir un visage plus frigant dans ce dernier match de poule. Cela passera par une expression collective plus fluide, laquelle dépend directement des cas individuels. Celui De Kylian Mbappé focalise évidemment les attentions.

Confirmez-vous le forfait de Kingsley Coman pour ce dernier match ?

Il est indisponible, il a un petit souci musculaire, j'ai pris la décision de le remettre à disposition de son club.

Vous attendez-vous à une opposition coriace face à cette équipe qui inaugure son nouveau stade ?

Il faudra assurer la première place, faire mieux que la première mi-temps que contre la Moldavie. L'Albanie va inaugurer son nouveau stade, même s'il n'y a pas un intérêt sportif pour eux, le fait de jouer dans ce stade fait qu'on aura un vrai match dans l'engagement. Je n'ai pas un bon souvenir de notre dernier déplacement en Albanie, qui a des joueurs de niveau international.

Une deuxième place compliquerait-elle vraiment la vie des Bleus ?

Un tirage, ça reste un tirage. Il peut y avoir la possibilité d'avoir un tirage plus ou moins difficile. Et être premier ne garantit pas d'être tête de série. On y verra peut-être plus clair ce soir. Il faut faire en sorte de se positionner à la meilleure place, ce qui ne garantit pas d'avoir un groupe plus difficile, ou moins difficile.

Peut-on s'attendre à des changements pour ce second match de la semaine ?

Il y aura au moins un changement (Coman forfait)... Il faut avoir toutes les infos avant de décider si les joueurs sont aptes à rejouer. L'important c'est qu'ils soient en pleine possession de leurs moyens. Ils ont tous envie de jouer.

L'équipe est-elle animée par un sentiment de revanche après ce match moyen contre la Moldavie ?

Il n'y a pas de revanche. On a fait une première mi-temps qui n'était vraiment pas très bonne contre la Moldavie, la deuxième était meilleure. Mais c'est un autre match, avec un autre contexte.

Clément Lenglet est-il affecté par sa bourde ?

Une bourde ? Merci pour lui, il appréciera... Il sait qu'il a commis une erreur, je sais aussi ce qu'il a fait très bien avec nous avant. Je ne vais pas le condamner par rapport à ça. Il est disponible pour le match contre l'Albanie. Sur un plan personnel c'est mieux d'enchaîner pour lui. Ça peut arriver à tout moment. Ça n'a pas eu d'incidence sur le résultat.

Attendez-vous davantage de vos joueurs ?

Le résultat était là contre la Moldavie mais j'attends plus de mon équipe. C'est déjà du passé. Ce qui compte c'est ce qui nous attend demain. On aura une opposition différente, avec une équipe albanaise très motivée, qui va tout faire pour obtenir le meilleur résultat possible.

Kylian Mbappé a-t-il affiché un visage trop perso jeudi ?

Kylian a toujours la capacité de faire la différence à lui tout seul. Il y a une prise de risque sur des actions individuelles. Il faut toujours trouver un juste milieu. Il s'est toujours inscrit dans un collectif. Il a beaucoup tenté lors du dernier match, peut-être un peu trop, mais je ne reprocherai jamais à un joueur offensif de prendre des initiatives. Il dépend aussi des joueurs qui sont autour de lui, tout dépend de l'animation. Il aurait aimé que ça se passe mieux pour lui sur le dernier match.

L'élaboration de la liste pour l'Euro est-elle déjà dans votre tête ?

Il y a toujours de la concurrence. Tous les joueurs ont intérêt à être le plus performants possibles par rapport aux choix que j'aurais à faire avant la compétition. Il n'y aura pas beaucoup de matches, celui de demain est important. J'espère aussi que je n'aurai aucun blessé quand il faudra faire la liste des 23. J'ai des choix difficiles à faire depuis un moment. Ceux qui sont là peuvent prouver et démontrer. Ça comptera dans mon analyse. Mais certains ne sont pas là et ont fait de très bonnes choses avant. La sélection de mars sera assez proche de la liste finale.

Que redoutez-vous le plus demain ?

L'Albanie sera amenée à défendre. Dès qu'ils auront la possibilité de nous faire mal, ils le feront. La Moldavie a proposé une très bonne et surprenante opposition. On va avoir du répondant.


source: SportMob
Nouvelles connexes